Menu

« Combativité et courage »

Coaching autorisé

La rencontre intercantonale Genève/Vaud/Valais/Frijune 2022, organisée par l’ARGT sur invitation, vient de se dérouler pendant le week-end prolongé de Pentecôte. Elle a permis à des joueuses et joueurs U12 et U14 de s’affronter en simple et en double, tout en bénéficiant de coaching sur le terrain.

« On devrait pouvoir faire de tels tournois plus souvent dans l’année, car le coaching permet aux juniors de tout de suite mettre en œuvre ce que leur a conseillé leur entraîneur », s’enthousiasme Christiane Jolissaint, vice-présidente de l’ARGT et organisatrice de cette compétition intercantonale.

Si le coaching est autorisé, il est toutefois assorti de certaines règles. Ainsi, le joueur, durant les points, n’a pas l’autorisation de parler à son entraîneur qui est assis sur le banc. Et la règle des 25 secondes est appliquée afin d’éviter que les joueurs ne prennent trop de temps.

Adversaires et copains

Concrètement, quatre équipes de six joueurs et joueuses se sont affrontés durant ces trois jours sur les terrains du centre sportif de Vessy (et partiellement dimanche au Pavillon des Sports, du centre sportif du Bout-du-Monde, en raison de la météo capricieuse). Adversaires la journée, les joueurs et entraîneurs mangeaient tous ensemble à midi, formant des tablées aussi grandes que sympathiques, durant lesquels les conversations remplaçaient les compétitions.

Rencontre par équipes

L’équipe genevoise était composée de Maxim, Yanis, Arthur, Alexandre, Agathe et Eva. Quant à Naraa, elle a exceptionnellement joué pour FriJuNe qui n’avait pas de fille en WS12. Au niveau des entraîneurs – Christiane, Anthony et Gaël pour Genève -, ils ont tout mis en œuvre pour leur faire vivre l’atmosphère d’une rencontre par équipe.

En regardant les sourires complices sur les visages des juniors et en entendant les encouragements à leurs co-équipiers, on se dit que cette mission était réussie !

Objectifs remplis

« Toute l’équipe de nos jeunes cadres a eu une super attitude. Quant à nos objectifs de combativité et de courage, ils ont été remplis », souligne pour sa part Anthony.

Au terme de ces trois jours, c’est l’équipe vaudoise qui est repartie avec la coupe. Une équipe qui a bénéficié lundi des conseils de Timea Bacsinszky, ex-numéro 9 mondiale.

Les Genevois sont arrivés deuxièmes, suivis par l’équipe de FriJuNe (Fribourg, Jura et Neuchâtel) et des Valaisans. Bravo à toutes et a tous !