Allocution du président de Swiss Tennis, présentation par la cheffe du service des sports de la Ville de Genève de la future halle de tennis, remise de prix, élection de deux membres supplémentaires : l’assemblée générale de l’ARGT tenue lundi soir 25 mars était riche en contenu, en plus de la traditionnelle parti statutaire.

Commençons par remercier le TC Veyrier Grand-Donzel, et son président Antoine Bieri, d’avoir convié le comité de l’ARGT et les représentants des clubs genevois pour sa traditionnelle assemblée, suivie comme il se doit par un repas dans le restaurant du club hôte pour les quelque 35 personnes présentes.

Meilleure nation d’Europe

En escale entre deux voyages, René Stammbach, président de Swiss Tennis, nous a fait l’honneur de sa présence et d’une allocution. Les participants ont ainsi pu apprendre que pour la première fois, la Suisse avait remporté le prix de la meilleure nation aux championnats d’Europe juniors M18/M16/M14. « Nous avons fait mieux que des grands pays et des nations qui accueillent des tournois du Grand Chelem », s’est réjouit René. Et nous avec !

Le Bois-des-Frères pour bientôt

Sybille Bonvin, cheffe du service des sports de la Ville de Genève, a pour sa part détaillé les nouvelles infrastructures du Bois-des-Frères, qui devraient permettre le démarrage de l’activité de l’ARGT à la fin de l’année. On y comptera trois terrains extérieurs en terre battue synthétique (Somclay), trois terrains intérieurs en dur, des tribunes rétractables dans la halle, une salle de conférence, un équipement sportif réservé au tennis, un espace d’échauffement et de préparation physique, etc. Le tout construit de manière innovante et selon les plus strictes normes de développement durable.

Concilier études et tennis

Comme l’a rappelé pour sa part Filippo Veglio, président de l’ARGT, ces nouvelles infrastructures vont aider à valoriser la réussite sportive et scolaire, et permettre aux juniors les plus talentueux de rester le plus longtemps possible à Genève, dans leur famille, dans leur club, en conciliant tennis et études.

Ces aspects sont d’autant plus réjouissants que le niveau de tennis a augmenté à Genève, a souligné Christiane Jolissaint, vice-présidente de l’ARGT et responsable juniors. En atteste le fait que plus de 40 juniors font partie du dispositif « Sport-Art-Etudes » (SAE) du DIP, le plus haut niveau depuis la mise en place de son règlement en septembre 2020.

Rappelons que ces infrastructures ne seront pas uniquement destinées aux juniors, mais à toute la population (c’est une infrastructure de la Ville de Genève), avec toutefois de nombreuses heures réservées à l’ARGT.

Une jeune joueuse professionnelle au comité

Une proposition d’élire deux nouveaux membres a été présentée à l’assemblée générale.

Tout d’abord Naïma Karamoko, joueuse de tennis professionnelle genevoise, ancienne cadre de l’ARGT, qui évolue désormais sur le circuit international (avec à ce jour 11 titres en double), en parallèle d’une formation universitaire.

Agée de 26 ans, Naïma s’occupera d’une commissions « jeunesse » (à créer) qui sera bien entendu en lien avec la commission juniors mais qui s’intéressera à un périmètre plus large, celui des jeunes jusqu’à 25 ans environ, sachant que de nombreux joueurs qui ne sont plus intégrés dans un mouvement juniors arrêtent le sport ou sont beaucoup moins assidus.

Le handisport mieux représenté

L’autre élection de la soirée était celle de Nicolas Juric, responsable de la section tennis d’Handisport Genève, moniteur PluSport, moniteur de tennis en fauteuil, entraîneur B Swiss Tennis. Corollaire : une commission tennis handicap sera créée à l’ARGT, afin de pouvoir mieux promouvoir et soutenir le handitennis à Genève.

A noter que cette décision s’est traduite par une légère modification des statuts de l’ARGT. En effet, son article 2 indiquait comme but « Promouvoir le tennis dans le canton de Genève (mini-tennis, tennis junior, tennis senior, tennis de compétition, tennis pour tous, tennis en fauteuil roulant). Ces derniers termes ont été changés en « tennis pour personnes en situation de handicap », afin d’inclure les autres formes de handicap.

Naïma et Nicolas ont été élus à l’unanimité, et le comité se réjouit énormément de les accueillir.

Trois distinctions

Enfin, comme le veut la tradition, l’AG a remis des prix aux personnes ou équipes ayant gagné un titre de champion suisse. L’année 2023 a de nouveau été riche, avec le TC Genève Eaux-Vives qui a remporté le championnat LNA (prix remis à son directeur Sébastien Ripoll par Filippo Veglio), Agathe Dayer championne suisse en double U14 et Laura Bao, championne suisse 35+.

Un grand bravo à elles et eux !