Menu

Nouvelles restrictions pour le tennis

Ce lundi le Conseil d’Etat genevois a décidé de ne pas revendiquer une situation d’exception et de passer dès lors sous le régime des restrictions fédérales dès ce mercredi 23 décembre 2020 à 23h, et ce jusqu’au 22 janvier 2021 (sauf assouplissement annoncé avant, qui serait évidemment relayé par l’ARGT).

Voici ci-dessous les implications pour le tennis que vient de transmettre à Genève Tennis l’Office cantonal du sport.

Pour les moins de 16 ans 

Les cours et entraînements dedans ou dehors sont permis, avec un maximum de 15 personnes.

Les compétitions sont interdites, sauf pour les sportives et sportifs titulaires d’un Talent Card et sport élite.

Pour les plus de 16 ans

Pas de tennis possible, ni dedans, ni dehors.

Installations extérieures

Certes, les autorités fédérales indiquent que “les plus de 16 ans ainsi que les adultes ne sont autorisés à pratiquer que des activités sportives n’impliquant pas de contact physique et exercées en plein air, en groupe d’au maximum 5 personnes. De plus, le port d’un masque facial est obligatoire si la distance requise ne peut pas être respectée (les compétitions restent interdites)”.

Toutefois, les installations de tennis ne sont pas considérées comme “autres installations en plein air”.

Voici en effet ce que le service juridique de l’OFSPO (Office fédéral du sport) a répondu à Swiss Tennis.

« Non, les courts de tennis extérieurs ne sont pas ouverts aux adultes selon la nouvelle ordonnance. Seuls les joueuses et joueurs de moins de 16 ans ainsi que les compétitrices et compétiteurs peuvent s’entraîner en salle ou en plein air.

La justification de cette réponse se situe dans le fait qu’un court de tennis est considéré comme une installation sportive normale, étant donné qu’il est entouré d’un grillage. Il n’est en conséquence pas une « installation en plein air » pour laquelle figure une exception dans l’article 5d. Ce concept est valable pour tous les cantons et cette prescription a aussi été communiquée à tous les cantons. Sous certaines conditions, les cantons peuvent décider de quelques assouplissements ou des mesures plus strictes. »

Joyeuses fêtes quand même !

Comme mentionné à plusieurs reprises, l’ARGT n’a pas autorité pour décider de telles mesures. Notre association ne fait que relayer les décisions des autorités cantonales et fédérales. En tant que passionné-e-s de tennis, nous sommes évidemment très tristes de ne plus pouvoir jouer, mais estimons qu’il est de notre responsabilité à toutes et tous d’adopter un comportement irréprochable afin de limiter la propagation de la pandémie.

Le comité de l’ARGT vous souhaite malgré tout de belles fêtes et vous présente ses meilleurs vœux pour la nouvelle année: santé (particulièrement importante en cette période!), bonheur… et de nombreuses parties de tennis!